La chronique du hater

  • Ficha 

Présentation de la rubrique

La création du site Ficha laisse place à un endroit d’expression sur des sujets divers et variés. C’est une occasion d’attirer l’attention sur des faits marquants dans lesquels notre planète se retrouve mise à mal ou, au contraire, pour mettre en lumière ceux qui tentent de la sauver. Cette fameuse team « c’est pas fichu » dont chaque action sera mise en avant. Mais commençons avec une chronique : celle du hater. Un hater ?! C’est un être dont le sens critique est surdéveloppé, créant chez cette personne une indignation ainsi qu’un cynisme, parfois même excessif quant à des faits révoltants d’actualité. Alors bienvenue sur cet espace blog. Nous vous souhaitons une bonne année 2019 qui a d’ailleurs commencé sur les chapeaux de roue ! Explication dans la chronique du hater.

Une année 2019 qui commence sur les chapeaux de roue !!

            Parce que 2019 ça rime avec neuf, ce début d’année était la parfaite occasion de mettre en lumière Amazon : le pionnier du neuf ! Tellement pionnier que Capital lui réserve sa première partie d’émission ce mardi 15 Janvier. On y apprend que la firme détruit plus de 3 000 000 de produit neufs par an seulement en France. Heureusement que chacun ne manque de rien et que les ressources sont illimitées sur notre planète. Sinon quel gâchis ce serait !  Pour la modique somme de 0,15€ ct par produit, Amazon liquide les invendus, plus efficace que le plus efficace des tueurs à gage.  Bien évidemment, il ne les détruit pas réellement (vous avez eu peur hein), il les enfouit !  Certains diront que ça n’est qu’un don à notre planète, un acte de générosité inouï envers mère nature. Ce sont les mêmes qui diront que « le réchauffement climatique, c’est dû à la chatte à ta mère, avec l’effet de serre », punchline mythique de notre climatologue préféré : Booba. Les rebellions de quelques employés n’y changeront rien. Heureusement, la secrétaire générale à la transition écologique nous rassure en nous annonçant que, dès mai, les invendus ne pourront plus être détruit. Comment ? « C’est aux entreprises de se débrouiller », dit-elle d’un ton déterminé. Rassurant quand on connaît la pression mise sur les GAFA et toutes les améliorations qui en découlent (ahah). Alors 2019 serait-elle l’année du changement tant évoqué par notre cher François Hollande, figure de la révolution du 21ème siècle. Allons-nous basculer dans l’air du changement tant attendu, de la prise de conscience de toute notre humanité. Va-t-on se rendre compte que nous courons à notre perte et agir de manière plus éthique ? Le doute s’installe quand j’allume la télé ce jeudi 17 janvier pour regarder « Envoyé spécial », émission présentée par ma hater préférée : Elise Lucet ou la femme qui punchline les politiques et dirigeants de grandes entreprises plus vite que son ombre. Elle met à l’honneur l’une des entreprises les plus éthiques au monde. Vous l’avez deviné, c’est Monsanto. Vous avez sûrement entendu parler du Roundup ; ce désherbant magique à base de glyphosate, qui vient à bout de toutes formes de vie végétale. De plus, il est l’un des meilleurs moyens pour attraper un cancer ou une insuffisance rénale. D’ailleurs, 20% de la population au Sri Lanka (seul pays à l’avoir interdit) en a fait les frais ! Un vrai miracle !! C’est Vincent qui fait la promotion de ce merveilleux produit dans l’émission : « Le glyphosate est simplement un produit phyto sanitaire ». Quelle belle expression pour parler de pesticides ! On y apprend également que les seules recherches niant toute conséquences du Roundup sur l’Homme ou la planète sont écrites à 80% par Monsanto. En même temps « Qui Mieux que Monsanto pour parler de Monsanto » pour reprendre le slogan du fleuron de notre industrie automobile (cc Carlos Gosnh). Certainement pas les nombreux chercheurs indépendants qui ont prouvé que le Roundup est cancérigène suite à des recherches de plus de 5 ans. Tous des menteurs ! « Ils cherchent la petite bête » nous dira Vincent. Et il a raison, « il y a des substances bien plus dangereuses qui sont autorisées ». Si Donald Trump devait témoigner il dirait que le glyphosate est une invention des chinois. Ce dossier d’Envoyé Spécial rythmé entre mensonges et témoignages se finit sur un sentiment d’impuissance. Il faudra donc sûrement un peu plus qu’Amazon, Monsanto et tous leurs amis pour sauver notre vaisseau mère. Cela fait 3 semaines que nous sommes en 2019 et je m’endors en me demandant quel est mon taux de glyphosate dans le sang. Et oui parce qu’on a tous un peu de glyphosate en nous. C’est ce que nous apprend Envoyé Spécial. D’ailleurs, ça pourrait faire une super promotion pour la firme américaine : « Parce qu’on un tous un peu de Monsanto en nous ! ». Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ! Heureusement que Ficha va tout changer en éduquant et sensibilisant aux actions du quotidien qui font la différence et notamment le tri et la réduction de ses déchets. Il faut bien ça pour compenser les déchets de certains (cc Amazon). N’hésitez pas à signer la pétition contre le scandale évoqué concernant Amazon.

Parce qu’avec Ficha c’est pas fichu !